CBNFC ORI
Conservatoire botanique national de Franche-Comté
Observatoire régional des invertébrés

Pour la flore, les habitats naturels et les invertébrés en Franche-Comté


Un espace dédié  à l'entomologie en Franche-comté : documentation, actions du CBNFC-ORI et de l'Office pour les Insectes et leur Environnement de Franche-Comté (OPIE Franche-Comté)

Suivez le CBNFC-ORI sur les réseaux sociaux !




 

 

ENVOYEZ-NOUS VOS DONNÉES

Enquêtes 2015 :
Les cordulegastres, la laineuse du prunellier, le lucane cerf-volant, la mante religieuse : vous pouvez nous faire parvenir vos données en utilisant le formulaire en ligne (vous pourrez joindre une photo et tout autre document, une carte vous permet de nous préciser la localisation de votre observation)

Formulaire d'observation >

En collaboration avec l'OPIE Franche-Comté

OPIE Franche-comté


Office Pour les Insectes et leur Environnement de Franche-Comté
7, rue Voirin
25 000 Besançon
Tel : 03 81 21 10 33

Après la Champagne-Ardenne, c’est en Bourgogne que se sont retrouvés, les 26 et 27 juillet dernier, les entomologistes des 5 régions limitrophes pour ces nouvelles Rencontres interrégionales ; réunissant les Conservatoire d’Espaces naturels de Champagne-Ardenne, Bourgogne, Franche-Comté et Lorraine, ainsi que la SHNA, ODONAT et le CBNFC-ORI.

Impulsées, entre autre, par la dynamique des Plan Nationaux d’Actions (PNA) en faveur des papillons de jour (Rhopalocères) et des libellules (Odonates), cet événement annuel est l’occasion de faire un point collectif sur l’avancée des projets et suivis en cours.

Itinérant, il permet également chaque année à la nouvelle région d’accueil de faire découvrir aux autres participants ses espèces phares et ses méthodes de travail.

Cette année, pour la première journée, les acteurs bourguignons ont emmené le petit groupe sur les sites d’Essarois et Lignerolles, à la rencontre de quatre espèces rares de la région : l’azuré des mouillères, le cordulégastre bidenté ainsi que la cordulie à taches jaunes.

Pris sur le vif :

C. Duflo
Crédit : C. Duflo

Une femelle d’azuré des mouillères en train de pondre sur une gentiane pneumonanthe, sa plante hôte. Un moment privilégié que chacun a pu apprécier…

 

 

 

La deuxième journée, plus institutionnelle, était consacrée à la présentation en salle des travaux et avancées de chacun, quant à la préservation des espèces bénéficiant d’un PRA. Hervé PARMENTIER, directeur du futur Parc national des forêts de Champagne et Bourgogne, est également intervenu, afin de présenter le projet et ses objectifs en terme de préservation des espèces.

Pour en savoir plus, découvrez le site du futur PN des forêts de Champagne et Bourgogne : http://www.forets-champagne-bourgogne.fr/fr